ROMÉO ET JULIETTE
de William Shakespeare

BALLET
Durée : 2 h 45 environ.

Ballet en trois actes

Musique : Sergueï Prokofiev. Chorégraphie et mise en scène : Rudolf Noureev. Décors : Ezio Frigerio. Costumes : Ezio Frigerio, Mauro Pagano. Lumières : Vinicio Cheli. Direction musicale : Vello Pähn. Réalisation : Nathan Benisty.

Orchestre de l’Opéra national de Paris

Distribution
Roméo : Mathias Heymann, danseur étoile
Juliette : Myriam Ould-Braham, danseuse étoile
Mercutio : Francesco Mura, premier danseur
Tybalt : Stéphane Bullion, danseur étoile
Benvolio : Marc Moreau, premier danseur
Rosaline : Hannah O'Neill, première danseuse
Pâris : Daniel Stokes, sujet
Lady Capulet : Fanny Gorse, sujet
Le corps de ballet de l'Opéra de Paris

Dans cette production créée pour le Ballet de l’Opéra national de Paris en 1984, Rudolf Noureev fait le choix d’une dramaturgie puissante. Faste et violence, truculence et beauté se mêlent, restituant la passion du drame de Shakespeare. Suivant scrupuleusement la partition de Sergueï Prokofiev, elle-même au plus près de la pièce de théâtre, le chorégraphe livre une version de Roméo et Juliette dans laquelle « le jeune garçon devient homme » face à une Juliette passionnée qui, à peine sortie de l'enfance, entre elle aussi tragiquement dans l'âge adulte. Mais cet amour ne peut se dire au grand jour car leurs familles respectives, les Montaigu et les Capulet, se vouent une haine ancestrale... Inspirés de la Renaissance italienne, les somptueux décors et costumes d'Ezio Frigerio et Mauro Pagano nous transportent dans une Vérone soigneusement reconstituée.