Arrimé à la musique de Mozart, le langage novateur de Preljocaj expose une poésie atemporelle évoquant le riche nuancier des codes amoureux des Lumières. Le pas de deux de l’Abandon est l’une des plus belles expressions de la sensualité, toutes formes d’art confondues.

Le Parc
de Mozart

BALLET
Durée : 1 h 40 environ.

Musique : Wolfgang Amadeus Mozart. Direction musicale : Yannis Pouspourikas et Jonathan Darlington. Chorégraphie : Angelin Preljocaj.

Dans cette pièce conçue pour le Ballet de l’Opéra en 1994, le chorégraphe Angelin Preljocaj réussit un subtil équilibre entre souffle classique, porté par la musique de Mozart, et modernité de son langage chorégraphique. Les décors ciselés évoquent l’élégance et la délicatesse des jardins « à la française » et les costumes s’inspirent de ceux du siècle des Lumières. Évoluant au gré d’une carte imaginaire du Tendre, guidés par d’étranges jardiniers, les danseurs s’éveillent à l’amour, de la rencontre aux jeux de séduction, de la timidité à l’attirance, de la résistance à la douceur de l’abandon dans l’envol d’un sublime pas de deux.