C’est dans le plus grand respect de sa mélancolie que Vincent Huguet se propose d’aborder cette œuvre-phare de Massenet. Les qualités humaines du roman-mémoires de l’abbé Prévost dont il s’inspire teinteront ainsi les moindres intentions de cette généreuse distribution.

Manon
de Massenet

OPÉRA
Durée : 3 h 20 environ.

Musique : Jules Massenet. Livret : Henri Meilhac et Philippe Gille. D’après le roman de l’abbé Prévost. Direction musicale : Dan Ettinger. Mise en scène : Vincent Huguet. Décors : Aurélie Maestre.

Lorsque l’abbé Prévost signe en 1731 L’Histoire du chevalier des Grieux et de Manon Lescaut – qui inspirera à Massenet sa Manon – c’est le tableau d’une époque qu’il nous livre : celle de la Régence, qui voit la vieille société s’éteindre tandis qu’une nouvelle semble naître, pleine de la promesse d’une liberté nouvelle. C’est entre ces mondes qu’évolue Manon, fuyant le couvent pour embrasser les chemins du désir et de la transgression et se jeter à corps perdu dans une passion brûlante et autodestructrice avec des Grieux. Une parenthèse s’ouvre, qui se refermera dans la douleur et dans la nuit.