Clément Cogitore et Bintou Dembélé redirigent le regard émerveillé, bienveillant, mais malhabilement condescendant de Rameau et des Lumières sur l’Autre, faisant de cet opéra-ballet à faire rêver une puissante charge politique et humaniste qui questionne les frontières.

Les Indes galantes
de Rameau

OPÉRA
Durée : 3 h 40 environ.

Musique : Jean-Philippe Rameau. Livret : Louis Fuzelier. Direction musicale : Leonardo García Alarcón. Mise en scène : Clément Cogitore. Chorégraphie : Bintou Dembélé.

Œuvre-phare du siècle des Lumières, Les Indes galantes s’apparente à un éblouissant divertissement. Mais le premier opéra-ballet de Rameau témoigne également du regard ambigu que l’Européen pose sur l’Autre – Turc, Inca, Persan, Sauvage… En 2017, le réalisateur Clément Cogitore signe un film explosif et très remarqué, adaptant un extrait des Indes galantes avec le concours de danseurs de krump. Avec la chorégraphe Bintou Dembélé, il s’empare cette fois de cette machine à enchanter dans son intégralité pour le réinscrire dans un espace urbain et politique dont il interroge les frontières.